Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ? BLOAG !

Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ?          BLOAG !

La lionne blanche (6 décembre 2009)

Bien sûr Blanche est née le 6 août sous le signe du Lion ascendant Balden ce qui pourrait d'ailleurs expliquer les prémices d'un caractère parfois directif et déjà indomptable.

Il lui arrive même de rugir tout à fait délibérément pour manifester son mécontentement quand quelque chose n'est pas à sa convenance. Mais c'est surtout une adorable petite puce de 59 cm et demi et 5kg080 à la visite des quatre mois.




Non en fait "La lionne blanche" c'est le titre du bouquin de Henning Mankel que j'ai lu pendant mon séjour aux Etats-Unis cette semaine. J'ai réalisé dans l'avion pour Los Angelès que je n'y avais pas remis les pieds depuis vingt-deux ans et un voyage
en famille avec Juliette et les parents.



Au fait les enfants, le premier qui ricane aura affaire à moi ! J'ai moi aussi des photos compromettantes sur tout le monde... Bon reprenons !



Alors contre toute attente, effet secondaire du décalage horaire ou Obamania chronique et incurable, je me suis aperçu que j'aimais ce pays, ces gens toujours positifs, ce melting pot permanent et les oeufs au bacon.

Bon, il faut dire que mon périple m'a emmené de San Diego à Seattle en passant par Portland et que j'aurais peut être réagi différemment au fin fond du Kansas ou du Mississipi. Il faut dire aussi que mon passage à Portland était le jour du derby entre les deux équipes locales de Football Américain, les Beavers et les Ducks.



Je me suis évidemment sur le champ mué en fervent supporter des Oregon Ducks : Go Ducks !



Aussi la transition entre "The American Dream" et Issoire "The Dream" fut rude et aurait même pu être létale...



Quelque chose pourtant me dit que nous n'aurons pas à subir l'intégralité de ce classieux programme...

Fort heureusement Sophie, bien consciente du problème, s'était lancée dans la confection du seul remède connu capable d'amortir le choc : la daube provençale selon la recette authentique, familiale et surtout secrète de Roland.



Elle était dé-li-cieu-se (et dessus, le Juliénas 2007 de Patrice s'est fort bien comporté) : Roland pour le bien de l'humanité ou for God's sake il faut que tu rendes ta recette publique !

Au programme des festivités du week-end pour l'anniversaire d'Octave, il y avait aussi une partie de bowling à laquelle les trois grands avaient invité leurs copains.



A l'issue de cette séance, j'ai bien essayé de négocier une ristourne avec le gérant, au motif que les quilles n'avaient guère souffert mais il a refusé prétextant qu'il allait par contre sans doute devoir engager la réfection des rigoles...



Dimanche la sushi party avec les grands parents a bien failli être annulée.



En effet Octave (ici en compagnie de ses conscrits du "9") a eu le plus grand mal à s'extirper du semi coma dans lequel l'avait laissé sa nuit passée chez son copain Tancrède le fils du sous-préfet.



On s'est tous demandé ce qu'il avait bien pu y faire pour se mettre dans cet état là et on a même craint que le sous-préfet ne les ait envoyés incognito en mission à "The Dream".



Il a heureusement in extremis retrouvé ses esprits et ses forces et, aidé par sa soeur, a pu souffler ses dix bougies.

Go duck !


07/12/2009
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour