Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ? BLOAG !

Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ?          BLOAG !

Chat-rivari (24 janvier 2010)

Chat-lut, c'est moi, c'est Gandalf (dit le majestueux), le phénix des hôtes de cette maison. Je suis venu faire un tour parce que j'ai entendu dire que sur le blog cette semaine il risquait d'y avoir un peu de mou et moi j'aime bien chat !



Faut dire que cette semaine chat a été sacrément chat-huté à la maison. D'abord lundi tous ceux qui avaient mangé ces fameuses crêpes au chat-rrasin (avec un "s" bien sûr comme dit Pierre, celui qui aime tant la chat-rcuterie bavaroise) ont été malades. Sauf le maître (c'est lui qui veut qu'on l'appelle comme chat mais nous avec Luciole on l'appelle autrement) mais lui chat ne veut rien dire il a un estomac à toute épreuve. Sans doute un coup de(s) pompe(s) ?

Je vous ai déjà parlé de Luciole, ma fiancée pour qui mon coeur bat la chat-made ? Je l'appelle mon chat-rdon, elle m'appelle mon chat-pon ; jusqu'à la mi-août on filait le parfait amour dans la maison du bonheur...



Et puis l'horrible petite chose Blanche est arrivée. Il ne faut pas croire tout ce qu'on vous raconte sur ce blog. Comme quoi elle serait si chat-rmante...



... Avec un sourire qui vous chat-vire...



Chat c'est sûre elle est chat-fouine, mais c'est un vrai chat-meau. Son vrai visage c'est plutôt chat !



Certaines fois quand elle chat-rrie, ils sont même obligés de la mettre dans une espèce de camisole.



C'est bien simple depuis qu'elle est là, on n'a plus droit à rien. Plus de câlins de la maîtresse, plus le droit de dormir sur le lit des maîtres, je me suis même fait tondre, quel chat-grin !




Jeudi, le jour où le maître a été malade à son tour, au point qu'il n'a même pas pu souffler ses 41 bougies, quand je me suis retrouvé dans la caisse j'ai cru que j'étais à nouveau bon pour la tonte. Grosse chat-leur mais heureusement c'était juste une histoire de vaccin.

Bon quand le chat n'est pas là les souris dansent, mais je ferais peut être mieux de me sauver avant de me faire choper parce que là gare au chat-timent.

N'oubliez pas, méfiez-vous de la petite. A bon entendeur chat-lut !



24/01/2010
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour