Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ? BLOAG !

Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ?          BLOAG !

Métaphysique du blog (10 janvier 2010)

En ce début janvier, à Issoire comme à peu près partout, le Général Hiver est reparti à l'offensive.



Alors pour fêter le troisième anniversaire de notre emménagement, nous avons décidé de faire un barbecue et de nous lancer dans la confection d'un hamburger auvergnat (steak haché, bacon, saint-nectaire et cèpes). D'abord par pur esprit de contradiction, et aussi parce que l'idée de la photo nous amusait.



Et c'est là, dehors, qu'est venue l'interrogation métaphysique.

L'angoisse mystique.

Le blanc. Le doute.

Vertige.

Et si le blog préexistait et prédéterminait notre existence ?

Et s'il existait un grand architecte du blog qui avait écrit tout ça à l'avance ?

Et si le blog était la négation du principe d'incertitude d'Heisenberg qui stipule que l'univers n'est ni prévisible ni déterministe ?

Et si ce que nous croyons n'être que le récit de nos joyeuses aventures familiales en était en réalité le SCENARIO ?

Et surtout...

... Est-ce qu'il me reste du vin de Patrice ?

Bon c'est fou ce que c'est long dix minutes devant un barbecue sous la neige, ceci expliquant aussi peut être cela, car aussitôt rentré au chaud à l'intérieur, toutes ces interrogations existentielles se sont dissipées et nous avons pu souffler nos trois bougies.



C'est d'ailleurs aussi le deuxième anniversaire du début des retards des travaux de l'extension et dans à peine plus d'un an nous envisageons de fêter le premier anniversaire de la fin des fuites d'eau de nos douches.

Le 6 janvier déjà nous avions fêté les cinq mois de Blanche. Elle a bien grandi et peu grossi, elle est toute fine et ses gambettes, mon cher Panou, me semblent prometteuses : de vrais compas de hurdleuse !

En tout cas, elle est toujours aussi adorable et toujours aussi intéressée par la lecture du Nouvel Obs.



Où du moins par la lecture des articles qui le méritent...



Curieusement c'est déjà un 6 janvier, il y a tout juste un an, que nous avions su que Sophie était enceinte. Durant le réveillon du 31 elle avait commencé à ressentir des symptômes très inquiétants : grosse fatigue et nausées... ; mais quelques désillusions récentes et un verdict médical sans appel nous avaient empêchés d'additionner 2 et 2 et Sophie s'était crue très malade !



Pourtant Sophie m'avait convaincu sans difficultés, en à peine quelques années, que notre tribu ne serait pas complète sans une petite fille que nous prénommerions Blanche. Alors on se disait bien qu'elle existait déjà quelque part et qu'elle trouverait bien un moyen de nous rejoindre, ce qu'elle fit avec une détermination de petite lionne.

Et un an plus tard, la voilà qui découvre avec intérêt le goût de la compote,



pendant que le reste de la famille s'adonne aux joies du tarot. Avec plus ou moins de réussite et de bonheur pour Anatole,



comme pour Octave.



Bon Blanche, il est l'heure d'aller se coucher tu viens ?



Oui mon Papa. Le temps de finir le Nouvel Obs, et j'arrive.

A bientôt !


10/01/2010
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour