Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ? BLOAG !

Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ?          BLOAG !

Je suis un aventurier (13 juin 2010)

D'abord une petite précision, cet article ne fait en rien suite à la fantaisie héroïque née de l'imagination fertile de mon fiston n°2.

Il n'a rien à voir non plus avec le retour de mon fiston n°1, rentré d'Angleterre samedi matin après un séjour scolaire d'une semaine.



Après une nuit paisible dans un bus calme et bien maîtrisé par l'équipe enseignante, Anatole n'avait "pas du tout sommeil".




La meilleure preuve en est qu'il est quand même resté éveillé trois heures après son retour avant de s'effondrer pour finalement ne dormir que six heures d'affilée.

Non en fait tout est parti d'une conversation avec Sophie à qui je racontais que jeudi, j'avais au cours d'une de formation à Paris, rencontré un gars intéressant, un polytechnicien qui a fondé une boîte appelée Humour Consulting Group, dont le créneau est d'utiliser l'humour pour traiter des thèmes de changement au sein de l'entreprise.

J'étais en train de dire à Sophie que j'en voulais un peu à ce gars de m'avoir piqué cette idée que j'étais sur le point d'avoir un jour, quand elle m'a coupé d'un "de toutes façons mon chéri tu n'es pas très aventurier toi" qui m'a piqué au vif.

Pas très aventurier moi qui suis capable de faire des choses surprenantes comme jeudi matin où après le passage des éboueurs j'ai rentré dans notre petite cour la très grosse  poubelle de l'immeuble voisin au lieu de la notre (et d'une seule main en plus) ? Il est vrai que ce matin là je m'étais mis deux lentilles dans l'oeil droit, sans doute un effet du décalage horaire après mon aller retour à Paris.

Pas très aventurier moi qui ai vaincu "The Dream" quasiment à moi seul au bout d'un combat héroïque et malgré l'inertie de l'administration ? Bon certes victimes de leur incurie ils ont fini par déposer le bilan mais même j'étais sur le point d'obtenir une victoire définitive.

Pas très aventurier moi qui ai déjà terrassé sans coup férir des adversaires beaucoup plus petits que moi ?
 


Pas très aventurier moi qui n'ai pas hésité à quitter avec armes et bagages et femmes et enfants la douceur de l'arrière pays aixois pour partir à la conquête de la capitale mondiale de l'acier inoxydable ?
 


Pas très aventurier moi qui ait bourlingué à travers la Bourgogne à dos d'âne...



... et vaincu le Sahara



Vos gueules les chameaux je vous ai très bien entendus déblatérer dans mon dos !

Pas très aventurier moi dont l'estomac résiste aux expériences culinaires les plus exotiques dans les pays les moins portés sur l'hygiène ?



En l'occurrence ici un kébab à Stockholm.

Pas très aventurier moi qui à propos de Suède suis capable de lire Millénium dans les conditions les plus extrêmes ?



Pas très aventurier moi dont le flegme légendaire me permet de ne jamais perdre les pédales...



Ah ça c'est sûr ce n'est moi qui perdrais tous mes moyens à la vue de la première bestiole venue...



Moi quand je poursuis un but, une quête, un graal, rien ne m'arrête. Tous les moyens sont bons.



Alors chérie, je suppose que tu regrettes tes paroles un peu hâtives ?



Euh, pas très passionnant tout ça mon chéri !

"Pas très passionnant" chez Sophie, ça casse. Là il faut que je trouve un argument définitif.
 
Pas un aventurier moi qui n'hésite pas parfois à mettre ma casquette à l'envers ?

Alors là mon chéri je suis TRES fière de toi.



Tu es vraiment le roi des aventuriers !



Ouais les enfants, je suis un aventurier, je suis un aventurier yeah yeah yeah...



Allez Papa respire un bon coup, et prends plutôt un gâteau !



A bientôt.


12/06/2010
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour