Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ? BLOAG !

Des nouvelles (de temps en temps) de la famille GREHAL ?          BLOAG !

C'est mon dernier mot (19 septembre 2010)

Meuh non oh tout de suite... Bien sûr que non ce n'est pas déjà mon dernier article sur BLOAG ! (encore que... si vous continuez à laisser Sophia animer toute seule ce blog par ses commentaires... sait-on jamais ?)

Non ce titre, pour ceux qui seraient encore inquiets sur ma capacité à recouvrer rapidement mes capacités professionnelles au sortir de ces vacances, fait référence à ma prestation lors du séminaire managérial d'Eramet qui s'est déroulé jeudi et vendredi à Chantilly avec tous les cadres dirigeants du groupe.

Avec la complicité d'Isabelle, j'ai eu l'occasion de faire mon intéressant (c'était jeudi vers 11h11).

Ici bientôt normalement une authentique vraie photo
d'Isabelle et moi parodiant sans crainte pour nos carrières
"Qui veut gagner des millions"
devant tous nos grands patrons


Au cours de ce séminaire nous avons aussi suivi un exposé passionnant de Jean Marc Jancovici sur les enjeux énergétiques des années à venir.  Polytechnicien et consultant réputé, farouche partisan de la taxe carbone, il est connu pour dénoncer la sous-évaluation du coût actuel de l'énergie en la rapprochant du coût du travail humain via la notion d'« équivalent esclave ». Bien que déjà sensibilisé au sujet, cette conférence m'a décoiffé (sans rire et pour ceux qui en veulent un aperçu il existe sur internet une vidéo d'une conférence identique qu'il a tenue pour SPIE) et pour moi il y aura un avant et un après.

Pendant ce temps là, à la maison, la vie se poursuivait, dans l'insouciance de l'apocalypse qui nous guette (encore que, hein OJG et AAG ?) si nous continuons à ne rien faire.

Blanche, à son tour, commence à murmurer à l'oreille des chevaux.



Elle continue ses expériences en terme de couvre-chef.



Avec la marche sont apparues les premières plaies et bosses.



Pauvre Blanchouille... Hé! Mais attendez une minute... Ce blouson...



... il me rappelle quelque chose, je le connais.



C'est le blouson avec lequel Louise a fait ses premiers pas. Il a passé quinze ans dans la Naphtaline, il n'a pas bougé d'un poil...



... lui ! Encore que niveau cheveux, si j'avais le droit d'en parler, je dirais que vous êtes témoins ça n'a guère bougé non plus.

Le retour à la maison a été quelque peu difficile vendredi soir. Trois heures pour faire le tour de Paris depuis Chantilly, d'accidents en travaux divers, de quoi rappeler à mon bon souvenir les tracas de la vie Parisienne.

Contraste saisissant le lendemain : la promenade au chateau de Hauterive, sur les hauteurs d'Issoire, dans une douceur et une atmosphère quasi Toscanes, était bien plus paisible.



Remarquez question château Chantilly c'est pas mal non plus, c'est assez rupin comme coin, c'est qui le maire déjà ?

Mais trève de mauvais esprit. Ici la vie a repris son cours serein. Partie de mikado impromptue...



Et blanquette.



Et comment est votre blanquette ?



Excellente. Et c'est mon dernier mot Jean Pierre.

A bientôt.


19/09/2010
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour